Chat couleur roux

Chat couleur bleu

Chat couleur cannelle

  • CatLove sur Pinterest
  • CatLove sur Instagram
>
>
Mau égyptien

Mau égyptien

Le Mau égyptien est une race de chat originaire d'Égypte. Ce chat est caractérisé par son pelage tâcheté. C'est la seule race de chat qui possède naturellement ce marquage à l'état sauvage.

Mau égyptien

RégionÉgypte
CorpsMédioligne semi-foreign
PoilsCourt
RobeTrois à quatre couleurs sont admises dans un unique motif spotted tabby
TêteTriangle adouci
YeuxGrands, en amande. De couleur vert à doré
OreillesLarges
QueueLongueur moyenne
CaractèreVif, joueur

Les Origines du chat Mau égyptien

Dans la Bible, Joseph prédit à Pharaon sept années de vaches grasses suivies de vaches maigres. Pour prévenir la famine, le grain fut stocké durant les sept années d'abondance. C'est de là que date l'invention du silo à grains. Avec le stockage du grain accoururent les rats, bientôt suivis des serpents et des chats. Les égyptiens apprécièrent les chats, les domestiquèrent puis les divinisèrent sous le nom de Bastet, la déesse douce et protectrice aux terribles colères. C'était il y environ 4 000 ans. Les papyrus représentant des chats le montrent brun et moucheté de noir. Aujourd'hui, on trouve encore de tels chats en Égypte où ils sont appelés "chats pharaoniques".

Le Mau égyptien était réservé aux temples de Bastet et aux personnes de la haute société égyptienne. Il était considéré comme un membre de la famille et lors de sa mort toute la famille en portait le deuil en se rasant les sourcils. Grâce aux tests ADN effectué sur des momies de chats, il a pu être prouvé que le Mau égyptien est réellement leur descendant. Les britanniques ont importé beaucoup de momies de chats au point de les broyer et d'en faire de l'engrais. Les États-Unis ont fait chauffer les locomotives à vapeur avec.

Bien entendu, les chats ont suivi les routes commerciales du blé. Ainsi, ils ont débarqué à Rome et de là ont fait souche en Europe. De même, on trace leur périple tout au long de la route des caravanes vers l'Orient. Ainsi, le chat d’Égypte est l'ancêtre de tous nos chats domestiques.

Au début du XXe siècle, l’Italie était peuplée des descendants des chat d’Égypte. Selon les descriptions, grand nombre d’entre eux étaient des chats à robe mouchetée ressemblant aux chats des pharaons.

Avec la Seconde Guerre mondiale, beaucoup de chats périrent en Italie, et les descendants directs des chats pharaoniques en ont pratiquement disparu. Cependant, on peut encore parfois trouver des chats de maison mouchetés en Italie, et même, dit-on, en Provence.

De même, en Afrique du Nord, le chat brun moucheté de noir semble encore assez répandu. Des chats des rues ayant l’apparence du Mau bronze sont signalés jusqu’au Maroc.

Nathalie Troubetzkoï était une princesse russe exilée que les hasards de la vie avaient menée à s’installer à Rome. Nathalie était une véritable amoureuse des chats. Un jour, un petit garçon lui amena un chaton dans une boîte en carton. La beauté inhabituelle de ce chaton la conquit immédiatement. Le chaton fut nommé Ludivine et surnommé Ludol puis Lulu. Lulu était d’une belle couleur argent avec des taches noires. La princesse remarqua que la boîte dans laquelle le chaton lui avait été amené venait d’Égypte. C’est ainsi qu’elle déduit l’origine de ce merveilleux chat. Elle eut vite compris qu’elle était tombée sur un descendant des chats de Pharaon.

Elle mit en branle ses nombreux amis pour lui trouver un autre chat de ce type afin de pouvoir avoir des chatons de même type. Des amis lui trouvèrent Gregorio, un mâle noir de 11 ans issu d’une famille mouchetée. Son ami, l’ambassadeur de Syrie lui ramena un authentique sujet du Proche-Orient, Geppa, un mâle black smoke.
Le Mau égyptien bronze.

Lulu et Geppa donnèrent bientôt naissance à leur première portée (1953) qui était également mouchetée comme ses parents. Parmi ceux-ci, Nathalie Troubetzkoï conserva une petite femelle silver, Baba. Puis, Gregorio fit à Baba de magnifiques chatons également mouchetés (1953), avec parmi eux un chat d’une nouvelle couleur, Jojo, un bronze.

Nathalie Troubetzkoï commença à faire connaître ses chats en Italie et continua à les faire se reproduire. Liza (ou Donna Lisa) fut présentée en concours à Rome en 1955.

En 1956, elle fut enfin autorisée à émigrer aux États-Unis. Ne pouvant emmener tous ses chats, elle dut n’en choisir que trois d’entre eux et trouva un foyer pour les autres. C’est ainsi que Baba, Jojo et Liza partirent à la conquête des États-Unis.

Une fois installée, Nathalie Troubetzkoï continua à oeuvrer pour faire connaître les chats d’Égypte, les exposer et les faire reconnaître en tant que race sous le nom de Mau égyptien. Elle créa son élevage sous le nom de "Chatterie de Fatima". En 1957, Baba fut la première de la race à être couronnée championne.

Tous les Maus égyptiens d’élevage descendent de ces premiers sujets.

Le Caractère du chat Mau égyptien

Le Mau égyptien est un chat vif, actif, joueur et bon chasseur mais tout à fait équilibré. Il n'aime cependant pas l'agitation ou les inconnus mais est très doux et affectueux avec son propriétaire ou avec d'autres chats. Heureusement car il supporte mal la solitude et il est donc préférable pour lui d'avoir un compagnon.

Les Caractéristiques du chat Mau égyptien

La silhouette de cette race oscille entre le type européen et le le type oriental. Son corps est de taille moyenne et combine l'élegance de l'Oriental au corps puissant de l'Européen. La musculature est développée, ceci particulièrement chez les mâles et les épaules sont saillantes. Une poche ventrale que l'on appelle "Gousset" doit être présente. Les pattes sont de longueur moyenne, avec une ossature moyenne mais une musculature développée. L'arrière-main est légèrement plus haute que l'avant-main. Les pieds sont petits et ronds. Cette conformation particulière donne une attitude particulière au Mau égyptien qui semble marcher sur la pointe des pieds. La queue est de longueur moyenne avec un bout arrondi.

La tête est de taille moyenne et forme, de face, un triangle dont les contours sont arrondis et sans face plane. Les joues sont plates et le nez d'une même largeur sur toute sa longueur. De profil, on constate un front arrondi avec un léger creux à la naissance du nez qui, lui, est droit. Les yeux en amande, sont grands et placés de biais. La couleur la plus recherchée s'appelle "vert groseille à maquereau" qui est en fait un vert clair. Les oreilles sont de taille moyenne à grandes et placées éloignées l'une de l'autre et assez en arrière sur la tête. Leur bout est arrondi et des plumets sont acceptés.

Le pelage est court et soyeux, le poil est fin. Le seul patron autorisé est le spotted tabby. Depuis 2006, le LOOF autorise également les sujets entièrement noirs mais ils n'ont pas accès au championnat, la CFA autorise le Mau égyptien bleu. Les deux couleurs autorisées en France pour les sujets spotted tabby sont le black silver et le bronze.

Parfois naissent des blotched ou mackerel tabby . Même s’ils ont droit à un pedigree au LOOF ce n’est pas du tout la robe autorisée par le standard dans les divers organismes et ces chats-là n'ont pas leurs chances en expositions.

Le Prix du chat Mau égyptien

Vous trouverez des chatons Mau égyptiens pour un prix de 800 à 1000 euros en France.

 

 

Source : Wikipédia

 

Liens-Mentions légales
Création et réalisation : Samantha Garcia - Développeur web à Perpignan
© 2008 - 2019 - CatLove